Allongement-Pénis.org

Une explication technique du principe naturel
d'agrandissement du pénis

Une série d'informations utiles et un programme garanti pour faire votre rêve réalité.

Le principe de l'agrandissement du pénis naturel

Des notions anatomiques sur le pénis et l'érection

Nous allons décrire brièvement d'une façon concise mais claire, le fonctionnement du pénis et de l'érection, car sans ce rappel, les explications sur l'agrandissement ne seraient jamais claires.

Le pénis n'est pas un muscle et il ne contient pas de muscles, même s'il y a des muscles qui sont responsables du processus de l'orgasme et de l'éjaculation et même si des muscles lisses (on appelle lisses tous les muscles qu'on ne peut pas contracter par un acte de volonté), déclenchent le processus de l'érection.

Le pénis est composé par trois cylindres de nature spongieuse: deux corps caverneux et un corps spongieux. Le muscle bulbo-spongieux (lui aussi lisse) enveloppe l'urètre et sa fonction est d'éviter que celle-ci reste bloquée par la pression des corps caverneux pendant l'érection. Ce muscle traverse le corps spongieux et il s'endurcit pendant l'érection.

Le corps spongieux se trouve au milieu des deux corps caverneux et il termine dans le gland. Les trois cylindres sont enveloppés par une membrane rigide mais relativement flexible qui s'appelle albuginée. Les corps caverneux et spongieux sont constitués par un grand nombre de cavités contrôlées par des muscles lisses qui se détendent pendant l'excitation en permettant leur ouverture et leur drainage avec du sang. En même temps le reflux ou la sortie de celui-ci est bloquée par un système de contraction de sphincters vasculaires microscopiques. Naturellement, ces cavités caverneuses, en se remplissant de sang, augmentent de taille. Cette augmentation est finalement bloquée par la pression de l'albuginée sur les corps caverneux et le corps spongieux. L'albuginée elle-même s'adapte à la taille maximale que ces cavités peuvent atteindre, sans cette adaptation le pénis n'augmenterait jamais de taille pendant l'érection!

Le principe des exercices naturels pour agrandir le pénis

Les exercices naturels consistent à appliquer un stress supplémentaire à cette capacité naturelle des cavités des corps caverneux et spongieux de contenir du sang. Ces exercices ont le but de soumettre ces cavités à une pression de sang majeure par rapport à une érection normale. C'est pour cette raison que les exercices doivent être effectués avec une érection partielle. Si on les faisait avec une érection pleine, ce stress serait probablement excessif et on pourrait encourir à des lésions et à d'autres effets secondaires. Notre but n'est pas d'endommager le pénis, mais de l'agrandir, c'est pourquoi il faut travailler en douceur.

En tout cas, après plusieurs mois d'entraînement et par un processus assez lent mais sans échec, ces cavités caverneuses se dilatent et s'agrandissent avec en s'adaptant à contenir de plus grandes quantités de sang pendant l'érection.

Si chacune de ces cavités minuscules du pénis s'agrandit et devient capable de recevoir plus de sang, tout le pénis à la fin en résulte agrandi, soit au repos, soit en érection, soit en longueur, soit en épaisseur. Certes, si à part de faire ces exercices on étire le pénis, il est évident qu'on va favoriser son développement en longueur. De même, si on ajoute encore plus de stress à la vascularisation du pénis par des exercices différents, on peut promouvoir encore plus son développement en grosseur. C'est pour cette raison que les exercices d'allongement et de grossissement du pénis sont optionnels et ils ne peuvent pas être effectués sans l'exercice fondamental. Ils sont des suppléments à l'entraînement général et aucun supplément n'a de sens sans rien à supplémenter. C'est également pour cette raison que les extenseurs et les pompes à vide sont inefficaces: ils n'agissent que sur un facteur de l'agrandissement du pénis, ils ne considèrent pas le développement global.

Il va de soi également que les exercices supplémentaires d'allongement et de grossissement du pénis ne servent qu'à promouvoir un aspect spécifique de l'entraînement, à savoir à agrandir le pénis surtout en longueur ou en épaisseur. Il n'a jamais été démontré que le fait de faire tous ces exercices ensemble soit plus efficace. Bien au contraire, il pourraient encore une fois ajouter un stress excessif au pénis en ralentissant son développement ou (pire encore), en provoquant des effets secondaires.

Pourquoi les résultats sont lents?

On a dit que cela prend des mois pour agrandir le pénis par des exercices naturels. La raison de cette lenteur est la résistance de l'albuginée et le peu d'élasticité qu'elle offre. Si l'albuginée était plus élastique par nature, probablement on agrandirait le pénis en une semaine, on l'agrandirait probablement même en ayant de simples rapports sexuels, sans aucun entraînement. Cependant, l'érection serait également moins stable et moins rigide, le pénis ne s'endurcirait probablement pas suffisamment à permettre des relations sexuelles satisfaisantes. Donc, on voit que la nature a bien su faire son boulot et il vaut mieux de prendre son temps et de procéder en douceur. Il vaut mieux de bien investir son temps et obtenir des résultats assurés et sans risques au bout de quelques mois que vouloir brûler des étapes ou espérer des miracles.

Des résultats permanents

Les résultats ne sont pas seulement "lents mais sûrs". Ils sont également permanents. Ce qui veut dire qu'une fois que vous avez agrandi votre pénis, si vous arrêtez l'entraînement, vous ne perdrez pas les résultats obtenus. Certes, à condition que vous ne l'arrêtez pas trop tôt. Normalement, la première amélioration que la plupart des utilisateurs notent avec un programme d'exercices d'agrandissement du pénis, c'est la qualité des érections. Tandis qu'on devrait commencer à voir des résultats sur les dimensions du pénis entre le premier et le troisième mois d'entraînement. Mais pour avoir des résultats stables, on a calculé qu'il faut six mois d'entraînement minimum.

C'est donc après les premiers six mois que les résultats obtenus commencent à être permanents. Certes, après six mois, on peut agrandir le pénis encore plus, en fait, pour obtenir le maximum de progrès possible il faut s'entraîner pendant un temps qui va de douze à dix-huit mois. Après cette période, vous pouvez encore améliorer, mais les résultats seront beaucoup plus lents, en admettant que vous en noterez du tout.

La courbe de majeur progrès commence à partir du sixième mois et termine après le dix-huitième mois. Pas tous les cas, évidentement, rentrent dans cette norme (qui n'est qu'indicative). Mais il s'agit d'une estimation moyenne. Certains membres ont pu agrandir leur pénis considérablement après le dix-huitième mois, d'autres ont cessé de progresser avant l'année. Dans tous les cas, il faut au moins six mois d'entraînement pour obtenir des dimensions stables. Avant cette période, vous pouvez agrandir le pénis, mais ce n'est pas garanti que vous conserverez ce résultat. Ces données sont bien connues et elles sont le fruit de nombreuses années d'expérience et de comparaisons.

Pourquoi les résultats sont permanents?

Maintenant la question qui saute à l'esprit est pourquoi, dans l'agrandissement du pénis, une fois qu'on obtient des résultats, ils ne se perdent pas, à condition d'avoir au moins six mois d'entraînement aux épaules.

Avant le sixième mois c'est trop tôt pour que les cavités caverneuses s'adaptent au nouveau stress. Il est fréquent surtout au début de noter un agrandissement après la fin d'une séance d'entraînement et de le voir disparaître quelques heures après. Et même une augmentation persistante n'est pas garantie à long terme. Mais, une fois que ces dimensions auront été consolidées par un entraînement constant et régulier, la permanence des résultats sera garantie par les érections elles mêmes.

Un pénis agrandi est un pénis dont les cavités caverneuses se sont adaptées définitivement à avoir une majeure capacité pour contenir du sang. Même en ayant des rapports sexuels ordinaires vous pouvez garder cette capacité, car ce seront vos érections normales qui permettront à votre pénis de se maintenir en forme et de ne pas perdre ses dimensions. Là demeure la beauté des techniques naturelles d'agrandissement du pénis. Car, si vous développez vos muscles, une fois que vous arrêtez d'aller au gym, vous allez perdre progressivement les résultats parce que dans la vie courante, vous n'avez pas beaucoup de chances de maintenir ces muscles en exercice, de continuer à les utiliser avec la même intensité qu'au gym.

Dans le cas du pénis c'est différent, parce que chaque fois que vous avez un rapport sexuel, vous aurez la chance de maintenir votre pénis en forme, vous n'aurez pas besoin de continuer à vous exercer parce que vos érections seront pleinement suffisantes. Ce fait a été également prouvé par l'expérience. Certes, rien n'empêche de continuer à s'exercer de temps en temps pour tonifier votre pénis, cette pratique est même recommandée, car idéeale. Mais même si vous ne le ferez pas, tout ce que vous aurez à faire pour le maintenir en forme, ce sera de l'utiliser, de le faire jouir et de donner de la jouissance!

© 2013 - 2017 www.allongement-penis.org